True Blood Comics (Tome 2)

couverture principale Trueblood2Auteur : Charlaine Harris

Éditeur : Milady Graphics

Créateur : Alan Ball

Scénario : Michael McMillian et Annie Nocenti

Dessin : Michael Gaydos et Federica Manfredi

Couverture : Time Bradstreet

Traducteur : Yoann Boisseau

Mise en couleur : Marcelo Maiolo et Ilaria Traversi

Editeur de la série HBO : Gianna Sobol

Editeur de la collection : Justin Eisinget et Alonzo Simon

Design de la collection : Neil Uyetake

Couvertures US :

   

4° de couverture

Où étiez-vous le jour où les vampires sont sortis de leur cercueil ? Pour l’anniversaire de la « Grande Révélation », Sookie, Eric, Bill et les autres, reviennent sur le jour qui a changé leur vie à tout jamais. Retrouvez tous les ingrédients de la célèbre série télé, mélangeant violence, sensualité et histoires d’amour dans l’univers des vampires et des humains.

Alan Ball, le créateur, scénariste et producteur de True Blood, vous transporte directement dans l’atmosphère de la série avec cet opus inédit.

Mon avis

Voici le deuxième tome français du comics de True Blood. En France nous avons dû attendre longtemps sa parution à cause d’un problème d’éditeur. En effet le tome 1 nous avait été proposé par Milady. Ce dernier a finalement décidé d’abandonner la licence, probablement parce que les ventes n’ont pas atteintes leurs espérances. Ces sont les éditions French Eyes qui ont repris le flambeau, pour notre plus grand plaisir (en tout cas pour celles et ceux qui ont apprécié le tome 1 😉 ).

Comme pour le premier tome, il s’agit ici d’une histoire complète et isolée de la série télé. Nous n’avons donc aucune révélation fracassante etc. comme nous l’avons déjà expliqué dans la chronique sur le tome 1. Donc si le tome précédent vous a plu venez vers le deuxième vous ne devriez pas être dessus, en revanche si ce n’est pas le cas je peux vous encourager à le feuilleter ne serait-ce que par curiosité mais il y a peu de chance que vous lui trouviez un grand intérêt.

Concernant le scénario, nous revenons ici sur la « Grande Révélation », à savoir la nuit où les vampires sont sortis de leurs cercueils et ont révélé leur existence aux humains. La majeure partie du volume nous amène dans le passé d’Éric, Bill et Sookie ce fameux soir. Mais alors, quel est le lien entre ces différents évènements passés et le présent ?

Le grand méchant de ce numéro se trouve être un vampire très ancien, appartenant au clan des sanguinistes, et ayant eu affaire à Éric et Bill par le passé… Bien entendu s’il les retrouve aujourd’hui ce n’est pas pour discuter du bon vieux temps autour d’un True Blood ou d’un cou généreux. Remus a eu des différents avec les deux vampires concernant notamment leurs « courants de pensée » ou leur religion (Lilith or not Lilith ?). Sookie se retrouve mêlée à cette histoire car elle compte énormément pour Éric, et se révèle donc être son talon d’Achille.

Le tome nous raconte toutes ces histoires ainsi que les évènements présents. Tout comme pour le premier tome, celui-ci nous apporte des informations supplémentaires sur le passé des personnages et donc sur leurs personnalités. Ce qui apporte encore une fois un certain plaisir aux fans de la saga.

Concernant le dessin, il est très différent du premier numéro (normal puisque ce n’est pas le même dessinateur) et est plus « réaliste ». Le trait est plus travaillé et se rapproche nettement plus des acteurs de la série. Il y a également plus de détails et de finesse dans le coup de crayon.

Le scénario en lui-même est plus intéressant que celui du premier tome, et semble plus travaillé. En effet nous n’avons pas juste droit à des flashbacks isolés et sans lien les uns avec les autres. Ici il y a un fil conducteur du début à la fin. Cette cohérence de l’ensemble rend la lecture extrêmement agréable et donne envie d’aller au bout, d’en apprendre plus et de voir ou cela nous mène.

Pour conclure, je trouve ce numéro bien plus intéressant et prenant que le premier (même si je l’ai également apprécié). Avec un scénario bien plus développé et des dessins bien plus convaincants. Il semble y avoir eu une réelle volonté d’améliorer le comics afin qu’il perdure. Même s’il s’agit toujours d’un produit dérivé pour fan et qu’il ne faut pas s’attendre à une pure merveille, je ne peux, encore une fois, que vous encourager à le lire ou au moins à le feuilleter. Même si vous n’en êtes pas forcément adepte, la curiosité apporte toujours quelque chose 😉

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s