De l’autre côté du mur

de-l-autre-cote-du-murAuteur : Agnès Marot

Éditeur : Éditions du Chat Noir

4° de couverture

Pour Sibel qui se consacre entièrement à la danse, le quotidien est un perpétuel ballet. Pourtant, tout bascule le jour où son lien à l’Art est coupé: on l’isole de ses sœurs, on lui refuse l’existence qu’elle aime tant dans cette communauté composée exclusivement de femmes. En tâtonnant pour retrouver tout ce qu’elle a perdu, elle entend des rumeurs, découvre des secrets propres à bouleverser sa conception du monde.

Mais alors, si la vie n’est qu’un immense théâtre, pour qui Sibel danse-t-elle ? Et surtout, que se trame-t-il en coulisse ?

Peut-être cet étranger au sourire narquois qui se définit comme un « homme » et ne lui parle que de Science pourra-t-il lui apporter des réponses. L’aidera-t-il à franchir l’enceinte qui délimite l’univers qu’elle a toujours connu ?

Découvrez le mystère qui se cache là-bas, de l’autre côté du mur…

Mon avis

Je dois avouer que je ne savais pas du tout à quoi m’attendre avec ce livre. Et pourtant, rien que le titre a titillé mon imagination. Je peux vous dire que je l’ai A-DO- !!! C’est un vrai coup de coeur.

Nous entrons dans un monde composé de Filles et de Mères. Toutes vivent pour leur Art et se dévouent totalement à lui. L’Art est une énergie naturelle présente en chacune d’elles dès leur naissance et qu’elles apprennent à canaliser et à utiliser au mieux pour se développer et le développer lui-même. Dans ce but, les Mères ont édicté de nombreuses règles destinées à les mettre dans les meilleures conditions possibles. Par exemple, les jeunes ne doivent pas se parler, et surtout le toucher est interdit ! Toutes personnes se touchant (volontairement ou non) perdent leur Art et se voient disparaître. La disparition est la sanction suprême. Personne ne sait où vont ces Filles ni ce qu’il leur arrive, ce qui contribue à la peur de cette sanction. Si tout le monde suit toutes les règles, Filles et Mères vivront en harmonie, totalement dévouées à leur Art.

Tout dans ce monde est teinté de mystère, ce qui donne une ambiance magique, puisque beaucoup de phénomènes ne peuvent être expliqués.

Nous suivons Sibel tout au long du livre. C’est un personnage très attachant qu’on a à la fois envie de secouer, câliner, consoler et aider. J’ai vraiment vécu toute l’aventure avec elle, regrettant à de nombreuses reprises de ne pas pouvoir faire quoi que ce soit à part être spectatrice. Elle a un caractère très soumis, puisqu’elle fait ce qu’on lui demande sans poser de question et ne remet jamais en cause l’ordre établi. Pour elle, les règles édictées le sont pour leur bien à toutes, il n’y a donc aucune raison pour s’interroger sur leur véracité ou leur utilité. Sa meilleure amie, sa soeur, Aylin est également très attachante, notamment parce qu’elle est aux antipodes de Sibel. Contrairement à cette dernière, elle se pose énormément de questions. Elle ne comprend pas : pourquoi est-il interdit de se toucher ? Où vont celles qui ont disparu ? Comment les vêtements apparaîssent-ils dans leurs armoires quand elles en ont besoin ?… Elle est très curieuse et c’est cette curiosité qui l’amène à remettre en cause l’ordre établi par les Mères. Il est vrai que, moi-même, j’avais envie de dire à Sibel qu’il est normal que son amie se pose toutes ces questions, mais ma réaction vient de mon vécu dans la vie réelle (oui je sais c’est évident, mais cette logique m’a un peu tiraillée pendant ma lecture ^^). Je comprenais les deux points de vue : Sibel qui se complaît dans son ignorance guidée par les Mères et Aylin curieuse qui veut en savoir plus.

J’insiste sur ces points de vues car ils vont influencer toute l’histoire suite à un évènement tragique qui arrive à Sibel. Elle va être accidentellement touchée par l’une de ses amies, Myriam… Que va-t-il lui arriver ? Comment la situation va-t-elle être gérée ?… Dès de le début, vous verrez que beaucoup de questions se bousculent dans notre esprit.

Tout au long, sans forcément le vouloir, je cherchais à imaginer ce qui allait arriver. Je voulais deviner ce que nous réservait l’auteur. Honnêtement je n’ai jamais réussi ^^. Il y a de nombreux rebondissements et je suis vraiment passée par toutes les couleurs de l’arc-en-ciel : joie, colère, peur…

La plume de l’auteur est extrêmement agréable à lire. Elle m’a transportée dans son monde et j’ai adoré le voyage, que je vais d’ailleurs continuer avec la préquelle qui est : Notes pour un monde meilleur. 😉

Je recommande à tout le monde de le lire, vous verrez que vous aurez de nombreuses surprises. :p Et d’autres personnages très attachants feront leur apparition, il y en a un en particulier que j’adore. 😀 Mais je ne vous dirai pas qui car ce serait spoiler. 😉 Quant à moi, ce livre m’a fait découvrir Agnès Marot (que je connaissais mais n’avait toujours pas lue) et me donne envie de lire d’autres de ses oeuvres.

 Ma PAL du mois

Publicités

Une réflexion sur “De l’autre côté du mur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s