Belladonna

couverture BelladonnaAuteur : Cécile Guillot

Éditeur: Éditions du Petit Caveau

4° de couverture

Fleurs aux senteurs enivrantes et baies charnues à la drupe colorée; autant de promesses d’un plaisir sucré ou acidulé estompent la menace d’un poison pourtant parfois bien réel. Telles sont les histoires que renferme ce recueil, déposant sur vos esprits, avec une innocence suspecte, leur poésie vénéneuse. Des héroïnes fragiles au destin immuable et des créatures encore plus torturées que leurs proies composent le monde mélancolique de Cécile Guillot.

Belladonna vous invite à le découvrir à travers le prisme de ses belles dames et de leur venin tantôt hypnotique, tantôt mortel.

Mon avis

Je tiens à remercier les Éditions du Petit Caveau pour ce Service Presse. 🙂

Je n’ai pas l’habitude de chroniquer des recueils et je me demandais : comment parler des nouvelles ? J’ai donc choisi de vous faire un petit point sur chacune d’entre elles, en vous précisant pour chaque entre crochets la thématique, et de conclure par mon impression générale sur l’ensemble. 😀

Partie 1 : À l’ombre des pleurs.

  • 1ère nouvelle: De larmes et de sang.

[Vampire] On suit Charline, une jeune auteure fraîchement séparée qui décide de changer totalement  de vie. Pour cela elle décide de vivre à la campagne. Ce changement sera beaucoup plus grand et aura beaucoup plus de conséquences que ce qu’elle pouvait imaginer.

J’ai beaucoup aimé cette nouvelle que j’ai terminée à regret (eh oui j’aurais voulu qu’elle continue ^^). Elle est vraiment très bien écrite et agréable à lire.

  • 2ème nouvelle: Roadways

[Fantôme] Nous suivons Lisa qui a décidé de fuguer pour vivre sa vie. Pour elle cette action représente la liberté. Elle est fière de son geste et ne souhaite pas revenir en arrière, même si les journées ne sont pas toutes faciles. Sur la route, elle rencontre Lilith qui la comprend mieux que quiconque et lui montre sa vision des choses.

J’ai trouvé l’histoire et sa symbolique très belle. Elle est certes moralisatrice d’une certaine façon mais je trouve la morale assez juste. L’histoire est très bien menée et les éléments surnaturels viennent tous naturellement. Vraiment très agréable à lire.

  • 3ème nouvelle: L’appel du loup.

[Loup-garou] Une jeune femme pleure, le jour de son mariage, celui qui aurait dû être son époux mais qui ne pourra jamais l’attendre auprès de l’autel… Dans sa peine, la colère monte, seulement calmée par la clarté de la pleine lune…

Cette nouvelle m’a beaucoup plu, même si je dois admettre avoir été un peu choquée par la fin, à laquelle je ne m’attendais pas du tout.

  • 4ème nouvelle: Cœur de cristal.

[Sorcière] Sara est une jeune sorcière qui se retrouve seule pour faire son apprentissage. Comment devenir sorcière et maîtriser son pouvoir sans personne pour la guider ? Sara va se rendre compte que, même en tant que sorcière, elle a des décisions à prendre… qui peuvent être lourdes de conséquences.

J’ai bien aimé cette nouvelle, même si j’ai vu la fin arriver de loin.

  • 5ème nouvelle: La fille aux barbelés.

[Monstrueuse humanité] Dans cette nouvelle, on suit Arden qui vit dans un monde où on ne répare rien. Pourquoi réparer quelque chose qu’on peut racheter ?

Il s’agit là d’une façon de voir et de critiquer la société de consommation en la poussant à son extrême. Elle est horrible car touche à des valeurs que l’on a en tant qu’être humain et que nos parents nous ont appris à respecter.

  • 6ème nouvelle: Nuit d’obsidienne à Montego Bay.

[Sorcière] Nous suivons les aventures d’un jeune couple parti pour un voyage en amoureux en Jamaïque. Tout se passe pour le mieux dans le meilleur des mondes, quand on est amoureux tout est merveilleux. 😉 Mais Fred commence à se sentir mal, rien de grave a priori. Petit à petit leurs plans à deux vont changer et Noëlie va devoir redoubler d’efforts si elle veut que son voyage se poursuive à deux.

J’ai trouvé les idées du scénario très originales. L’écriture est fluide et il y a ce qu’il faut de suspense pour nous garder accrochés (quitte à en oublier l’heure ^^). La fin ne m’a pas surprise plus que ça, non qu’elle soit mauvaise, mais l’auteur l’a très bien amenée, du coup mon esprit s’acheminait vers ce genre de conclusion.

  • 7ème nouvelle: Une petite fille si attentionnée.

[Savant fou] Ophélie est une petite fille un peu bizarre et très intelligente. Ces deux particularités lui valent le rejet de ses camarades. Elle est donc dans sa bulle et se passionne pour beaucoup de choses. Ce qui lui fait le plus peur ? Être séparée des personnes qu’elle aime. Elle va tout mettre en œuvre afin que cela n’arrive jamais !

Une histoire vraiment terrifiante mais teintée d’innocence puisqu’elle nous est racontée au travers des yeux d’Ophélie. J’ai beaucoup aimé ce parallèle contradictoire qui nous met à la fois dans une position « compréhensive » et en même temps horrifiée.

  • 8ème nouvelle: Memento.

[Thriller] Lina a perdu son mari… assassiné. La seule chose dont elle se souvienne est ce dernier gisant dans une mare de sang chez eux. Que lui est-il arrivé ? Qui l’a tué ?… Toutes ces questions sont, et resteront, sans réponses tant qu’elle ne retrouvera pas la mémoire.

Il s’agit là d’une histoire que je qualifierais d’assez classique, mais plaisante et bien écrite.

  • 9ème nouvelle: Dans la chambre d’enfant.

[Fantôme] Nina est une future maman heureuse qui attend avec impatience l’arrivée de sa petite fille. Mais les fantômes de son passé ne vont pas la laisser savourer ce bonheur sans y mettre leur grain de sel.

Une nouvelle courte mais touchante car elle peut être replacée dans la « vraie vie » sans trop de problèmes.

  • 10ème nouvelle: Liberame.

[Âme] Stella aime la vie mais pas son corps… ou plutôt son enveloppe charnelle. Elle voudrait simplement être une âme et se laisser porter là où bon lui semble. C’est ce pour quoi elle s’entraîne…

Une nouvelle bien sympathique qui m’a fait penser à beaucoup de rêves que j’ai pu faire. ^^ La pure liberté !

Partie 2 : Là où s’élèvent les sorcières.

  • 1ère nouvelle : Maia.

[Divinité égyptienne] Maia est la grande prêtresse du temple d’Isis. Elle voue sa vie à cette dernière et ne peut se permettre aucun écart de conduite. Que va-t-il lui arriver suite à sa rencontre avec Holep ? Que va-t-elle faire ?

Cette nouvelle m’a plu, notamment par son ambiance (eh oui j’adore l’Égypte ^^), mais aussi parce que j’aime bien les tragédies romantiques.

  • 2ème nouvelle :

[Sorcière] Les sorcières de Salem… tout un mythe que l’on aime voir utilisé encore et encore. Ici nous suivons l’une d’entre elles, Mary, qui tente tant bien que mal de survivre dans cette ambiance si particulière.

Une jolie petite nouvelle bien qu’elle soit trop courte à mon goût.

  • 3ème nouvelle : Élisabeth !

[Sorcière] Être au service d’une grande famille est protecteur et gratifiant, mais ce n’est pas toujours chose facile, comme va le découvrir Élisabeth à ses dépens…

Une nouvelle agréable et qui fait plaisir puisqu’il y a une forme de « justice » à la fin.

  • 4ème nouvelle : Camelia.

[Sorcière] Camelia est une drabarri, autrement dit une sorcière. De par ses talents et son expérience elle sait qu’on ne peut pas aller contre le destin, mais laisser croire les gens qu’ils influencent leur vie et prennent eux-mêmes les décisions n’est-il pas plus doux ? Mais même elle n’est pas infaillible et peut être tentée d’enfreindre les règles.

J’ai bien aimé mais suis déçue que la nouvelle soit si courte. Camelia va-t-elle tenir ses bonnes résolutions ou réitérer les mêmes erreurs ?

  • 5ème nouvelle :

[Folklore amérindien] Nous suivons Raven, une jeune Navajo. Les Navajos sont un peuple amérindien d’Amérique du Nord. Elle ne croit pas du tout aux légendes de ses ancêtres et est en lutte avec ses parents sur cette question.

J’aime beaucoup la thématique qui change, en tout cas pour moi, car je n’ai pas l’habitude de ce genre de lectures.

  • 6ème nouvelle : Alice.

[Sorcière] Alice est une sorcière de notre époque. Elle s’amuse du folklore fait autour de ses semblables mais n’aime pas particulièrement y prendre part, à l’exception d’une fois… pour Halloween !

Cette lecture est rafraîchissante même si je dois dire que sa brièveté ne permet pas de raconter grand-chose et qu’il y a un élément sur lequel l’auteur insiste et qui pour moi tombe un peu à plat à la fin.

  • 7ème nouvelle: Jahlia.

[Vaudou] Jahlia est une femme meurtrie qui ne souhaite qu’une chose : retrouver son amour volé. Et pour ça elle est prête à tout !

J’ai bien aimé l’ambiance teintée de vaudou qui est très particulière et pourrait presque se comprendre pour un cœur brisé qui souhaite être vengé et réparé.

Partie 3 : Bonus.

  • 1ère nouvelle : La dame de Caistean na Mists.

[Sorcière] Pendant longtemps, les sorcières furent chassées et brûlées vives afin de les purifier du mal qui les ronge. Mais comment être sûr qu’une femme est bel et bien l’une de ces créatures qu’il faut sauver… ou plutôt punir ?

Une histoire romantique prenante et touchante qui trouve une fin tragique comme on l’attend.

  • 2ème nouvelle: El dia de los angelitos.

[Folklore mexicain] La perte d’un être cher est une épreuve difficile. Comment la surmonter ? Et si une divinité se proposait d’exaucer un vœu impossible que ferions-nous ?

Un récit très touchant, et teinté d’espoir et de mélancolie.

  • 3ème nouvelle : Song to the siren.

[Créature fantastique (non je ne dis pas laquelle car ce serait un spoil :p ] Marion est passionnée de musique et plus précisément de métal. À tel point qu’elle veut en faire son métier. Mais elle est trop timide pour monter sur scène, c’est pourquoi elle a choisi d’être ingénieur son. Toute sa vie et sa carrière vont basculer lors de sa rencontre avec la chanteuse du groupe Song to the siren. Mais tout succès a sa part d’ombre…

J’ai beaucoup aimé cette nouvelle. Je dois admettre ne pas avoir vu arriver la révélation concernant le type de créature fantastique qui se cache dans le récit, et pourtant maintenant je me rends compte que c’était une évidence. ^^ Je suis naïve !

  • 4ème nouvelle : A bare three in love with the winter.

[Nymphe] Être une nymphe présente un avantage certain : la longévité. Mais cela implique aussi des « sacrifices » par rapport à une simple humaine : notamment la faible possibilité de pouvoir donner la vie. Or, lorsqu’on rencontre l’homme qu’on aime, quoi de plus naturel que de vouloir fonder une famille avec lui ? Sont-elles toutes prêtes à accepter cette condition inéluctable ?

Une histoire touchante et pleine de légèreté, parfaite pour conclure ce recueil.

Avis général sur le recueil

J’ai simplement ADORÉ ! Toutes les nouvelles ont leur propre personnalité. Elles traitent de sujets très variés, mais sont toutes dans une ambiance très sombre et mélancolique. J’ai généralement un peu peur avec les recueils de nouvelles car je ne suis pas toujours réceptive au fait de changer « rapidement », et souvent, d’histoire. Mais là c’est, pour moi, une réussite de bout en bout : écriture, sélection des nouvelles et surtout l’enchaînement de celles-ci.

LOGO

Lire un recueil de nouvelles ou plusieurs nouvelles si vous n’avez pas de recueil (4 minimum). → j’ai lu plus des 4 nouvelles et le recueil donc je pense que je peux valider ce critère ! 😀

Ma PAL du mois

Publicités

Une réflexion sur “Belladonna

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s