Comme l’Obsidienne

Comme l'obsidienneAuteur : Vi Prates

Éditeur : Rebelle

4° de couverture

Je ne suis personne. Juste une âme perdue qui se réveille au milieu de nulle part, sans souvenirs, sans nom et sans passé.
La seule chose qui me relie au monde, c’est ce signe d’appartenance à la cité d’Héraklion. Une cité parfaite où le vice, le mensonge, le crime n’existent pas et où les étrangers ne sont pas admis. La question qui m’obsède à présent, c’est pourquoi j’en ai été bannie ?
J’ai besoin de connaître la vérité sur mon histoire, ainsi que sur mes actes. Et pour cela, je n’ai qu’une solution : me soumettre aux sept épreuves qui sont imposées à quiconque souhaite pénétrer dans la cité. 
Un pari risqué. Un pari mortel.
Si je réussis, je serai à nouveau admise parmi eux, au risque d’être reconnue. Si j’échoue, j’en mourrai.

Mon avis

Cette lecture est un très gros coup de cœur ! J’ai littéralement dévoré ce livre et j’ai eu beaucoup de difficultés à le poser (c’est plutôt lorsque je me réveillais la tête dans le livre que je me résignais à le poser sur la table de nuit ^^).

L’histoire commence avec la découverte d’une jeune femme qui se réveille au milieu d’une forêt et qui ne se souvient de RIEN… même pas de qui elle est. Lorsqu’elle découvre l’état dans lequel elle se trouve, cela ne la rassure pas, voire la panique totalement. Est-elle en fuite ? S’est-elle échappée de ses bourreaux ? Aucune idée. Cependant, elle ne peut clairement pas rester seule au milieu de nulle part. Elle doit trouver de l’aide, et peut être mettre de la distance entre elle et ses assaillants… qui sait ? Une seule chose est sûre pour elle : elle doit retrouver la mémoire !

Très rapidement, elle va faire la connaissance d’un couple : Lohan et Analina. Ils sont juste formidables, même si Lohan va rester méfiant jusqu’au bout, ce qu’on comprend facilement. Au cours de leurs tentatives pour stimuler la mémoire de Fallon (qui est le nom qu’elle choisit en attendant de se souvenir du vrai) Analina va faire la découverte d’un tatouage sur son corps… et pas des moindres puisqu’il s’agit du signe d’appartenance à la cité d’Héraklion. Une cité particulièrement fermée, où il est difficile d’entrer et dont personne ne sort… sauf les bannis. Que s’est-il passé ? C’est ce que Fallon va chercher à savoir à tout prix. À partir de ce moment, nous suivons son parcours pour retourner à Héraklion et renouer avec son passé perdu.

Toute l’histoire est juste magnifiquement écrite. Du début à la fin j’ai eu plein de théories en tête, mais j’ai été bluffée par la chute. Je ne m’y attendais pas. Vi Prates nous tisse une toile exquise et nous révèle juste ce qu’il faut quand il faut pour que l’intérêt reste au plus haut, mais que la résolution du mystère avance. J’adore sa façon d’écrire ! Elle a le don de m’immerger totalement dans ses univers dès les premières lignes.

Les personnages sont attachants et complexes. Rien n’est tout blanc ou tout noir, et il faut savoir regarder au-delà des apparences.

Comme l’Obsidienne est un roman que j’ai adoré découvrir et que je relirai d’ici quelques mois pour le plaisir de retrouver les personnages et l’univers. J’ai presque eut de la peine quand j’ai refermé ce livre car « l’histoire était finie ». Mais qui sait, peut-être aurons-nous un jour une préquelle de l’univers… Non, non je vous assure je dis ça de façon très innocente, ce n’est pas du tout pour lancer un appel à l’auteur. 😉

giphy

Publicités

4 réflexions sur “Comme l’Obsidienne

  1. Ça tombe super bien que tu fasse une chronique dessus, je viens de voir l’éditrice de Rebelle éditions ce matin et elle me l’a offert pour que je lui donne mon avis, elle aussi elle a eu un gros coup de cœur dessus ^^ Bref, c’est encore un coup du destin ! Du coup, tu me donnes aussi trop envie de le liiiiire ! Je vais m’y mettre sans tarder !
    Bises,
    Kin

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s