Le crépuscule royal

16114937_943487442417510_925739334355180235_nAuteur : Westley Diguet

Éditeur : Gloriana

4° de couverture

 » Elle est belle, talentueuse et à l’écoute. Il est beau, puissant et l’héritier d’un trône maudit. Ensemble, ils pourraient mener le Royaume à sa perte. »
Il y quasiment trois cent soixante-dix ans est survenu ce que nous appelons « le Grand Cataclysme ». Une série de trois plaies qui changèrent la face du monde. Les États-Unis, et plus généralement le continent américain, n’existent plus, l’Afrique a été ensevelie sous les eaux et la Russie et l’Asie forment un immense brasier qui ne s’éteindra jamais. Du monde, il ne reste que l’ancienne Europe, des pays de cette alliance politique, il ne reste rien. Henri Grace s’apprête à succéder à son père sur le trône d’Europa, la nouvelle Europe. Il est jeune, beau, mais cache un terrible secret. Lisbeth est sur le point d’entrer au service de Sa Majesté en qualité de costumière et elle n’imagine pas un seul instant dans quel enfer elle se jette. Tandis que les Anarchistes continuent de combattre la Monarchie des Grace, des sentiments puissants vont naître et déclencher ce que le jeune roi redoute. Que faire, abdiquer et laisser les derniers survivants mourir ou accepter cette effroyable mission ? Comment sauver Europa sans y perdre son âme ? Henri trouvera-t-il le soutien aux côtés de Lisbeth et de son oreille attentive ? Une chose est sure cependant, Europa ne survivra pas sans que ne coule le sang… »

Mon avis

Je tiens à remercier les Éditions Gloriana pour ce service presse.

J’avais hâte de lire ce nouveau roman de Westley Diguet. Le résumé et la couverture m’ont vraiment donné envie de découvrir cet univers.

Nous pénétrons là dans notre monde… ou plutôt ce qu’il en reste suite à un grand cataclysme qui a ravagé le monde il y a 370 ans et dont seule l’Europe a réussi à se sortir. Pour survivre, la population restante a érigé un mur de protection (qui contient le « grand feu ») et construit une nouvelle nation, ou plutôt un nouveau royaume : Europa.

Nous faisons notamment la connaissance de la famille royale, les Grace, qui vit des moments difficiles. En effet, celle-ci doit faire face, depuis de nombreuses années, au mouvement des Anarchistes qui souhaite renverser la monarchie, et à la fin de vie du roi actuel… Bref, c’est une période sombre, très sombre. Difficile dans ces conditions pour le jeune roi, Henri, de prendre son rôle et de gagner la confiance et le respect de tous. Mais, l’entrée de Lisbeth à son service devrait lui apporter la bouffée d’oxygène dont il a besoin pour ne pas perdre pied.

J’ai beaucoup aimé l’histoire et la façon dont les différentes intrigues montent en puissance. Étant moi aussi passionnée par tout ce qui est lié à nos anciennes monarchies, j’ai trouvé que Westley nous transporte vraiment dans cette ambiance (en tout cas telle que je me l’imagine), à savoir baignée de secrets, de complots, d’illusions… Avec la touche de rêverie comme je les aime. La dimension imaginaire m’a aussi beaucoup plu, et j’ai été assez surprise car j’avoue que je ne m’attendais pas à la trouver sous cette forme. Elle apporte un côté très dramatique jusqu’au dernier moment. Ça m’a gardée en haleine jusqu’à la fin de la lecture.

J’apprécie la plume de Westley qui permet de s’immerger et de se projeter totalement dans l’univers créé. J’ai également particulièrement aimé les citations de personnages historiques au début de chaque chapitre. Il s’agit pour moi d’une belle découverte que je vous recommande.

12920510_756509431115313_2690541730811887794_n

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s