Le choix de la Vestale

18556356_1038587942907459_2918872200973377032_nAuteur : Ophélie Pemmarty

Éditeur : Gloriana

4° de couverture

Rome, l’an 273 avant J.C.
Une jeune vestale est condamnée à être enterrée vivante pour avoir rompu ses vœux de chasteté. Son amant, ayant échappé à la justice, vient se suicider sur son tombeau. Le même espoir les avait animés : que leur amour renaisse un jour, peu importe le lieu ou l’époque…
Paris, de nos jours.
Benoit est tiré de son sommeil par un violent cauchemar, dans lequel figurait la Vestale. Mais plus de deux millénaires les séparent. Lorsqu’il est témoin de l’arrestation de Daphnée, quelques jours plus tard, il ne peut ignorer son étonnante ressemblance avec la Vestale martyre. Poussé par cette fascination, le jeune homme va tout tenter pour la faire innocenter et comprendre le lien qui paraît les unir l’un à l’autre.
Comment pourraient-ils expliquer qu’ils fassent les mêmes rêves et qu’ils aient cette incroyable impression de se connaître depuis toujours ? Et si le passé et le présent n’étaient qu’une seule et même histoire ? Celle découlant du choix de la Vestale… »

Mon avis

Je tiens à remercier les Éditions Gloriana pour ce service presse.

J’ai adoré et dévoré ce livre ! Je l’ai trouvé très original tant dans le récit lui-même que dans sa construction.

Tout au long de la lecture, nous suivons deux histoires indépendantes l’une de l’autre, mais qui apparaissent très vite comme liées. La première se passe en 273 avant Jésus-Christ, où l’on nous raconte la vie d’une Vestale. La seconde, à notre époque, nous montre la vie de Benoît, un jeune prêtre qui a choisi d’exercer sa foi sans renier le monde moderne.
Deux représentants de la religion (le culte de Vesta et le christianisme) à deux époques différentes, mais qu’est-ce qui les relient ?

J’ai beaucoup aimé l’alternance entre ces deux récits car ils apportent chacun une ambiance très particulière. De plus, la façon dont l’auteur a choisi de les imbriquer nous amène dans l’intimité des personnages. Ils sont atypiques et intéressants. Tout cela fait que l’on s’attache à eux et je retenais mon souffle à certains moments par peur de ce qui pouvait leur arriver.

Pour moi, l’histoire en elle-même est une vraie réussite. J’ai aimé la suivre du début à la fin et m’y suis vraiment accrochée. L’auteur a une plume très agréable, elle dévoile juste ce qu’il faut pour maintenir et susciter l’intérêt du lecteur. Enfin, la couverture est juste magnifique et représente bien le livre dans son ensemble : sobre, magique, mystérieux.

Une très belle lecture que je vous recommande.

Publicités

Une réflexion sur “Le choix de la Vestale

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s