Lebenstunnel (tome 1) – Allégeance

lebens oxannaAuteur : Oxanna Hope

Éditeur : Rebelle

4° de couverture

Et si le dénouement de la Seconde Guerre mondiale n’était pas celui que l’on connaissait ?
200 ans après la victoire d’Hitler, Germania n’est plus un mythe. La race aryenne tant espérée par le Führer domine le monde et toutes les autres ethnies ont été éradiquées de la planète.
Krista, jeune Aryenne, travaille dans un Lebensborn. Elle a été élevée dans le moule de la race pure et ne connaît que ce mode de vie, jusqu’au jour où elle suit malgré elle une femme dans les égouts de la ville. Ce qu’elle y découvre va ébranler toutes ses convictions et peut remettre en question le fonctionnement même du monde dans lequel elle vit.

Mon avis
Je tiens à remercier Oxanna Hope pour ce service presse et pour sa confiance.

Cela faisait un moment que j’avais cette saga dans ma wishlist, alors dès que l’occasion s’est présentée de la découvrir je n’ai pas hésité une seule seconde. Il s’agit d’une dystopie/uchronie particulièrement réussie. Nous découvrons un monde dans lequel Hitler a gagné la Seconde Guerre Mondiale, et où il a mis en application la domination de la « race » aryenne. Et pour ça, tous les moyens sont bons…

Nous découvrons Krista, une jeune aryenne qui n’a, malheureusement pour elle, rien de « spécial » et qui se retrouve « simplement » à travailler dans une maternité, au grand désespoir de ses parents qui auraient voulu que leurs deux enfants soient exceptionnels et fassent honneur à leur « race »… Mais elle ne parvient pas à se détacher de ses émotions, comme tous les autres, et ressent de l’empathie pour autrui, notamment pour les enfants dont les destins sont plus ou moins tragiques. A cause de cette faiblesse, elle va se retrouver prisonnière d’un autre peuple et découvrir une toute autre forme de vie, qui va l’amener à réfléchir sur sa propre existence.

J’ai beaucoup aimé le récit et la façon dont l’auteur nous amène les éléments de réponse. Sa plume est très agréable et rend la lecture particulièrement addictive. Oxanna Hope nous donne tous les éléments pour connaître ses personnages et nous y attacher, mais également pour que l’on parvienne à se visualiser leur univers. J’arrivais vraiment à me projeter dans cette ville, ces tunnels et à ressentir cette ambiance si particulière. Cette lecture est empreinte de beaucoup de mystères et nous amène de nombreuses interrogations dès les premières pages. Tout du long, je me suis interrogée, j’ai spéculé sur les chutes possibles, mais j’avoue que je ne m’attendais pas du tout à ça pour la fin du premier tome. Non seulement l’auteur m’a tenu en haleine, mais en plus elle m’a rendu impatiente de découvrir la suite.

Autre point fort de ce livre : l’évolution des personnages. Comme on peut facilement s’en douter vu l’univers, ils ont tous des avis très tranchés sur la notion de « race » et sur les modes de vie. Mais, tout au long de la lecture on avance avec eux et on se rend compte que tous les rangs ne sont pas aussi imperméables qu’on pourrait le croire, et surtout que beaucoup de choses peuvent entrer en ligne de compte pour faire évoluer les mentalités. La psychologie des personnages est complexe et plus d’une fois on se retrouve soit même à vouloir prendre le partie de plusieurs d’entre eux en même temps. Celle qui m’a le plus bouleversée c’est Krista car c’est pour moi le personnage qui a le plus évolué tout au long du récit et je pense que ce n’est pas terminé. 😉

Une très belle réussite que je recommande vivement au plus grand nombre.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s